Ou comment faire du sensationnel avec le quotidien

L Bleua plupart des gens n’ont aucun problème avec la température, parce qu’ils s’en servent tous les jours, soit pour régler le thermostat dans leur maison ou la température de leur four, soit en regardant une émission météo à la télévision. D’un autre côté, pratiquement personne ne sait reconnaître une anomalie de température, c’est-à-dire l’étalon qui sert à mesurer le réchauffement climatique anthropique.

C

et article a été écrit peu après l'accident nucléaire de Fukushima, qui a donné lieu à un certain nombre de réflexions concernant les centrales nucléaires françaises qui peuvent se résumer ainsi : "Certaines centrales sont situées sur des zones sismiques.

C'est ce que Monsieur Hulot nous propose avec sa transition écologique

S Bleuoyons juste : Monsieur Hulot n'est pas le seul responsable, car il hérite d'une situation qu'il n'a pas lui-même créée. Mais il est fondamentalement d'accord avec les objectifs de cette transition, longuement concoctée par  les instances européennes sous l'influence permanente des lobbys climatiques, et rapidement expédiée le 5 février 2014 par le Parlement Européen. 

Et les médias applaudissent !

E Bleun novembre 2014, les médias nationaux, tous à leur admiration du Président Obama, ont particulièrement applaudi à propos d'un accord entre les USA et la Chine portant sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Cet accord a même été qualifiée d'accord historique par Barack Obama ou encore de très important par le Ministre des affaires étrangères français. Voici le résumé de cet accord :

Q ue reste-t-il dans la tête d'un grand nombre de personnes en ce qui concerne la « catastrophe de Fukushima » ? Un “ouf” de soulagement, une vague idée de « plus jamais ça » ou de « pas de ça chez nous », et l'autre vague idée que les gens qui vivent à proximité des centrales nucléaires sont en danger. Les médias peuvent être fiers d'avoir joué un rôle déterminant dans la manipulation des esprits dans le but de rendre insupportable le nucléaire à l'occasion de cet accident.

Et ce qu'ils disent ne correspond pas à ce que Mann voulait nous faire croire avec sa courbe en crosse de hockey.

Le retrait des glaciers alpins a été considéré comme très inquiétant par un certain nombre de personnes parlant du réchauffement climatique. Celui-ci est en effet considéré logiquement comme une preuve irrefutable de ce réchauffement.

Peu de personnes savent qu'il y a 2 milliards d'années, au Gabon, à Oklo, dans le Haut-Ogooué, s'est produit un phénomène unique au monde : la fission naturelle du noyau atomique :Les conditions locales ont fait que des quantités d'uranium 235 se sont trouvées rassemblées en quantité suffisante pour amorcer une réaction en chaîne "contrôlée" analogue à celle qui se produit dans les centrales nucléaires modernes.

Ou les méfaits cachés des emplois verts dans la production d'énergie

J e lisais, dimanche dernier, dans un journal bien connu pour sa réputation de sérieux, un article concernant l'augmentation du chômage en France en 2012. L'auteur de l'article constatait que les seules régions de France qui arrivaient à un solde positif concernant les créations d'emploi étaient les régions concernées par les emplois induits par la production d'énergie "verte" : éolienne ou solaire.

Traduction d'un article du Cato Institute par Patrick J. Michaels et David E. Wojick
La modélisation par ordinateur joue un rôle important dans toutes les sciences, mais il peut y avoir trop de bonnes choses. Une simple analyse sémantique indique que la science climatique est aujourd'hui dominée par la modélisation. Ce n'est pas une bonne chose.