raindrops

Traduction d'un article de JunkScience du 20 juillet 2011 par Steve Milloy

 

Un nouveau rapport de l'Institut de Recherches de l'Energie Electrique (EPRI) expose que les véhicules électriques (VE) dans leur version actuelle, sont inutiles  même dans le plus rose des scénarios.

NissanLeaf
Nissan Leaf

Tout d'abord, en supposant que 65 millions de véhicules électriques seront vendus d'ici à 2030, l'EPRI estime que les économies sur l'essence seront de 7 milliards de gallons annuels (1 gallon =3,79 litres). En 2010, les américains ont utilisé 378 millions de gallons d'essence par jour. Donc, en 2030, les économies amenées par les véhicules électriques représenteront à peine 5 % de la consommation de 2010. Etant donné la croissance prévue de la demande en essence, de la population des USA, et (espéront le) la croissance de l'économie américaine, les économies envisagées sont sans objet.

Ensuite, la vente espérée des 65 millions de véhicules doit réduire les émissions de dioxyde de carbone (CO2) de 90 millions de tonnes annuelles en 2030, c'est à dire environ 1,2 % des émissions américaines actuelles de gaz à effet de serre, soit 0,3 % 1 des émissions actuelles mondiales. Ainsi du point de vue des GES, les véhicules électriques ne sont pas plus qu'un jeu de Trivial Pursuit 2.

Evidemment, la vente de 65 millions de véhicules électriques ressemble fort à un chiffre fantaisiste comparé aux seulement quelques milliers de véhicules électriques vendus cette année aux frais des contribuables. Donc, les économies sur l'essence et les GES pourraient de même être un peu moins impressionnants.

L'EPRI n'a probablement pas l'intention de déboulonner les véhicules électriques qui constituent actuellement le fleuron de la recherche de l'industrie de l'énergie électrique, laquelle salive à l'avance, et on la comprend, à propos de la gabegie qui s'annonce avec les véhicules électriques. Et donc, on peut raisonnablement s'attendre à ce que les faits présentés dans son rapport présentent les véhicules électriques sous leur meilleur jour - sauf que ces faits n'on absolument aucun sens.

N'oublions pas qu'avec le crédit d'impôt de  7 500 $, cette erreur coûtera "seulement" 48 milliards aux contribuables !

 


(1) le texte initial donne 0,003 %. Il s'agit évidemment d'une erreur de copie.

(2) Trivial Pursuit = Insignifiant

21 juillet 2011